Lettre de relance : comment la rédiger ?

Lettre de relance

De prime abord, une facture non réglée peut entraîner une difficulté de trésorerie et entraver à la vie financière d’une entreprise. Il est important donc pour les dirigeants de surveiller les dettes des clients et de s’assurer que ces derniers n’abusent pas le délai de paiement. Sachez qu’il existe plusieurs façons de faire face à des impayés comme les appels téléphoniques, les e-mails ou une lettre de relance. Cependant, ce dernier est beaucoup plus préférable par rapport aux autres solutions. Découvrez qu’est ce que c’est, comment la rédiger.

C’est quoi exactement une lettre de relance ?

Tout d’abord, qu’il s’agisse de l’effectuation d’une prestation de services ou la facturation d’une vente de produits, le délai de paiement légal ne peut être excéder de soixante jours. Au-delà de ce délai, une relance par téléphone, SMS ou lettre sera accomplie par l’entreprise. Sachez qu’une lettre de relance s’avère être la meilleure solution en cas de retard de paiement. Par définition, une lettre de recouvrement ou une lettre de relance s’agit d’un courrier adressé par un expéditeur à un client en état d’impayé pour le pousser à payer ses dettes. Elle vise donc à rappeler les clients de ses obligations envers l’entreprise. À noter qu’une entreprise ne peut envoyer que deux lettres de relance par client. Si après le deuxième relance, le client ne paye toujours pas sa facture, il est réalisable de réclamer la pénalité de retard. Ce dernier est applicable dès le premier jour de retard. Pour plus d’informations sur une lettre de relances, cliquez sur rubypayeur. Ce service se tient à la disposition de tout le monde.

Lettre de relance : comment la rédiger ?

En général, une lettre de relance bien rédigée peut augmenter votre chance d’obtenir le paiement. Il est donc primordial d’écrire une lettre de recouvrement claire, courte et qui contient toutes les informations nécessaires. Sachez qu’une lettre de recouvrement doit contenir les informations suivantes : le montant, la date et le numéro de la facture, ainsi les coordonnées du client et de l’entreprise. Ainsi, l’objectif sur ce domaine, c’est de recevoir le paiement tout en conservant des relations commerciales saines. Dans ce cas, il est donc essentiel de garder les formules de politesse. De toute façon, le fait de répéter le relance, menacer ou communiquer l’impayé à d’autres personnes est réprimé par la loi. 

Quelques conseils pour une lettre de relance efficace

En général, une bonne lettre de relance sera beaucoup plus importante si vous souhaitez obtenir un gain ou le paiement. Par conséquent, pour réussir sur ce domaine ou pour augmenter l’efficacité de votre courrier, il est recommandé tout d’abord de proposer un moyen de paiement actionnable à votre client. Cela facilitera la vie de ce dernier et augmentera votre chance d’être payé. Ainsi, vous devez également utiliser le bon moyen de communication pour envoyer la lettre. Certaines personnes sont convaincues par un appel téléphonique tandis que les autres sont plus réactifs par e-mail. Pour finir, une lettre de relance personnalisée peut également être la meilleure solution pour réduire le paiement. Vous pouvez belle et bien fournir un modèle unique. Pour cela, vous pouvez contacter les services d’un professionnel. Il sera en mesure de vous rédiger une lettre de relance personnalisée. À vrai dire, nombreux sont les avantages de son intervention. Non seulement, il vous permet de gagner plus de temps pour se concentrer sur d’autres activités, mais il assure également l’efficacité de votre lettre. Donc, vous n’avez rien à craindre avec un professionnel. Il a de l’expérience sur ce domaine. Il suffit cependant de faire des recherches en ligne et comparer les offres pour trouver un prestataire sérieux et de confiance.

Management d’entreprise : le parcours de Paul Morlet
Qu’est-ce que la facturation électronique ?