Le portage salarial : un statut hybride entre salarié et indépendant ?

Portage salarial

Actuellement, de nombreuses personnes, les employés en particulier, rêvent de profiter d’une grande flexibilité, d’autonomie et de simplicité dans leur activité professionnelle. Beaucoup d’entre eux hésitent encore à se lancer dans le secteur de l’entrepreneuriat. Heureusement, il est désormais possible de bénéficier d’un statut d’autoentrepreneur tout en étant salarié grâce au portage salarial. Adopter ce type de statut fourni de nombreux avantages pour ceux qui désirent s’exercer en tant que freelance.

Qu’est-ce que le portage salarial ?

D’une manière générale, le portage salarial se réfère à un concept de travail hybride. En d’autres termes, il s’agit d’un statut permettant aux intéressés de profiter de nombreuses opportunités professionnelles. En optant pour le portage salarial, le consultant indépendant bénéficie d’un statut hybride entre l’employé et l’entrepreneur. Il peut ainsi travailler en toute autonomie et sécurité. Le portage salarial est un système régi par une clause de prestation, un contrat de travail ou encore une clause commerciale. Il permet à un professionnel de proposer des prestations diverses et spécialisées en toute légalité même s’il n’a pas créé sa propre entreprise. Le travailleur indépendant prétend aussi à un salaire mensuel vis-à-vis des employés ordinaires. La société de portage et l’entité portée sont engagées à travers l’accord de mission. En revanche, l’établissement de portage et le consultant sont liés par un contrat de travail bien défini. En misant sur le portage salarial, le salarié est amené à chercher les missions qu’il va réaliser. C’est à l’entreprise de portage salarial de se charger de l’accomplissement des missions associées à la gestion administrative de l’emploi. Se tourner vers le portage salarial représente un atout non négligeable pour l’individu porté. En effet, ce dernier peut profiter des avantages du statut de travailleur. Il n’aura pas à s’occuper de la gestion administrative ou fiscale. Le portage salarial est considéré comme étant un élément majeur dans l’accompagnement professionnel des salariés.

Comment fonctionne le portage salarial ?

Le fonctionnement du portage salarial n’est pas du tout compliqué. Le consultant indépendant ou l’employé porté doit être capable d’accomplir son travail de façon indépendante. Il travaille pour un ou plusieurs établissements clients. Pour bénéficier de ce statut hybride, il convient de conclure un contrat CDI ou CDD avec l’organisme de portage salarial. Jouant un rôle important dans le processus, la société de portage salarial est considérée comme étant l’intermédiaire entre les deux parties. En échange de son rôle de médiatrice, l’entité de portage encaisse les rémunérations du travailleur auprès de l’entreprise cliente. Elle a aussi pour mission de reverser le salaire du travailleur et lui remet une fiche de paie. Trois acteurs majeurs sont donc à distinguer en matière de portage salarial. Chacun occupe une place importante dans le process et possède des responsabilités respectives. En ce qui concerne le consultant ou le travailleur porté, son rôle se résume à la prospection et à la négociation de sa rémunération. De même, il est tenu de tenir ses engagements auprès de l’établissement client et doit déclarer son activité auprès de l’entreprise de portage salarial. Cette dernière, en revanche, a pour principales missions de libérer le consultant porté de toutes les tâches liées à l’administration. Il appartient aussi à cet acteur de dresser le contrat de portage salarial de l’employé. La structure cliente, quant à elle, a pour mission d’approuver le bon de commande émis par l’entreprise de portage. Elle se charge du versement des salaires de la société de portage selon les accords enregistrés dans le contrat.

Pourquoi opter pour le portage salarial ?

Le portage salarial constitue un concept revêtant de nombreux atouts. C’est un statut professionnel hybride qui permet aux travailleurs de s’exercer en toute tranquillité et en toute indépendance. Grâce à ce système, l’employé porté bénéficie d’une grande flexibilité dans l’organisation et la gestion de son travail. Ce n’est pas tout, il continue de tirer profit des avantages fiscaux comme tous les autres salariés ordinaires. Non seulement il perçoit son salaire en fonction des paramètres inscrits dans le contrat, mais il sera libéré des tâches administratives. En ce qui concerne le dirigeant ou l’entrepreneur, il peut réaliser son activité de manière autonome. En misant sur le portage salarial, le chef d’entreprise bénéficie des mêmes atouts fiscaux que les consultants indépendants. Il jouit d’une grande flexibilité et une grande liberté dans son business.

Autres atouts du portage salarial

En plus de bénéficier de plus d’autonomie, d’indépendance et de sécurité au travail, vous jouissez d’autres atouts lorsque vous misez sur le portage salarial. En adoptant ce statut, vous tirez parti d’une opportunité professionnelle très intéressante pour développer votre activité. Bien entendu, un travailleur indépendant peine souvent à créer un portefeuille client. Le fait d’avoir un réseau professionnel large est essentiel pour étendre votre business. Choisir le portage salarial constitue une option à privilégier pour étendre votre réseau professionnel grâce à l’intervention de l’entreprise de portage.

7 idées pour récompenser les employés pour leurs efforts
Les avantages du management de transition